Blog Gireaud
>
Articles
>
Productivité

Aimer ce qu'on fait : La solution pour accomplir de grandes choses

Publié par Luc Gireaud

Le 5 Février 2024

10 minutes

Quand on a un objectif en tête, on va nécessairement passer par la case 'Travail'. Dans de nombreux cas, il va nous forcer à sacrifier notre temps pour se concentrer sur des tâches. Une des solutions pour garder un flux continue de productivité est d'aimer ce qu'on fait. Cela peut paraître simple, mais voyons cela de plus près 🔎.


Aimer son travail : La clé du succès professionnel

Introduction

Pour être capable d'être toujours productif dans son travail, le secret, c'est d'aimer ce qu'on fait. Ça paraît simple comme idée, mais le fait d’apprécier notre boulot nous permet de pousser plus longtemps et plus fort. Il s'avère qu'aimer ce qu'on fait est un atout puissant sur le long terme.


À la fin de cet article, vous allez être capable d'estimer clairement à quel point vous aimez votre travail. Cela vous permettra de remarquer les potentielles voies d'amélioration, pour aimer toujours plus ce que vous faites.


Aimez-vous réellement ce que vous faites régulièrement ? C'est ce que vous allez découvrir ici.

Avoir une bonne source de motivation

Il y a 2 types de motivations, l'un des deux est toxique, à éviter.

Motivation externe

Dans ce cas, on s'attache seulement à la récompense à la fin. Par exemple, de l'argent ou de la reconnaissance. Le problème avec cette motivation, c'est que :

  • Elle rend insatiable, on en veut toujours plus. On ne sera jamais heureux avec ce qu'on a.
  • Elle rend dépendant des autres.

Vous l'aurez compris, ce n'est pas une motivation saine.

Motivation interne

Dans ce cas, on fait les choses pour ce qu'elles apportent intrinsèquement.

Par exemple, quand vous écoutez de la musique, c'est une motivation interne : vous le faites pour ce que ça vous procure à l'instant T.

C'est une source puissante de motivation qui permet de travailler fort et longtemps.

Le but est de reconnaître cette source de motivation et d'être capable de l'évaluer, on va voir qu'elle repose sur 5 piliers.

Les 5 piliers de la motivation

  • Curiosité
  • Maîtrise
  • Implication
  • Aspiration
  • Autonomie

On peut imaginer qu'on a tous une note sur 10 dans chacun de ces piliers. Ainsi, plus on a une note globale proche de 50, plus on aime ce qu'on fait.

L'objectif pour vous est d'être capable de dresser une note sur 50, répartie en 5 notes de 10. Pour cela, nous allons détailler ces 5 piliers, vous permettant de mieux juger votre situation.

Curiosité

Il y a une nuance à faire dans cette partie.

La curiosité n'est pas quand vous voulez en apprendre plus, mais quand vous devez.


Cette curiosité ne doit pas être contrôlée, vous devez ressentir le besoin au fond de vous qu'il faut absolument en apprendre plus.


Pourquoi la curiosité améliore sa productivité ? La curiosité va améliorer l'attention et la production de dopamine, ce qui va vous motiver à assimiler le contenu. En appliquant ce que vous apprenez, vous allez voir concrètement les bénéfices, ce qui donne encore plus envie d'apprendre. C'est un cercle vertueux !

Maîtrise

Ce n'est pas votre maîtrise en elle-même, mais plutôt votre quête d'être meilleur demain qu'aujourd'hui.

À quel point cherchez-vous à maîtriser votre domaine ? Sortez-vous régulièrement de votre zone de confort ?

Implication

À quel point êtes-vous impliqué dans votre travail ? Plus vous êtes impliqué, plus le boulot parait important à vos yeux. Pour le savoir, un bon moyen est de remarquer combien de fois vous travaillez alors que vous n'y êtes pas obligé.


Par exemple, vous pouvez vous retrouver à travailler en dehors de vos horaires normales, par envie ou parce que vous n'avez pas vu l'heure passée.

Aspiration

Est ce que votre travail à un grand objectif, une mission, un sens ?

Votre travail ne doit pas s'arrêter à vous seul, quelles sont les valeurs derrière tout ça ? Est-ce qu'il permet d'accomplir un objectif long terme ?

Autonomie

C'est la sensation d'être en mesure de décider des limites de votre travail.


Il est compliqué de juger de notre autonomie, car on se sent souvent libre dans nos choix. Soyez honnête avec vous-même. Pouvez-vous décider quand travailler sur une tâche ou la déléguer à qui vous voulez ?


Pour savoir à quel point vous êtes autonome, le mieux est de prendre du recul et d'imaginer à quoi ressemblerait votre travail sans aucune contrainte, que feriez-vous ? ? Avec qui ? Quand ? À quel point cette vision diffère de la réalité ?

Établir une note globale de motivation

Maintenant que vous savez à quoi font référence chaque pilier, vous pouvez essayer de faire votre propre note. Chaque pilier doit être jugé entre 0 et 10, pour un total de 50 points.


La note est arbitraire, soyez honnête avec vous-même en pensant aux potentielles améliorations. Qu'est-ce qui pourrait être mieux dans ces 5 piliers ?

Je vous laisse le temps de faire vos calculs, on se retrouve tout à l'heure...


C'est bon ? Cette note est peut-être extrêmement basse, peut être n'avez-vous pas la moyenne. Aucun souci avec ça.


Maintenant que vous savez où sont vos faiblesses, vous pouvez essayer d'améliorer de 1 point chaque pilier pour l'année d'après.

Je ne peux pas vous guider dans ce processus, il varie énormément en fonction de son propre contexte. Parlez-en avec vos collègues, vos supérieurs, vos amis et essayez de trouver des moyens d'améliorer ces points-là.


Vous n'allez pas avoir 50/50 la 1re année, voyez ça sur le long terme, en partant du principe que vous voulez avoir une note de motivation de 50/50 dans 5 ou 10 ans, comment procéderiez-vous ? Où aimeriez-vous être ?

Conclusion

Évitez de rentrer dans les extrêmes, ce n'est pas parce que vous êtes très motivé à jouer à Minecraft que vous devez en faire votre métier. Gardez en tête que même si vous n'aimez pas ce que vous faites, à force de prendre de l'expérience et du niveau, vous allez commencer à l'apprécier.


Je ne dis pas de chercher à s'éloigner de ce que vous n'aimez pas, au contraire ! Une fois que vous êtes capable d'avoir de bons résultats dans quelque chose que vous n'aimez pas, le jour où vous faites quelque chose qui vous tient à cœur, vos performances seront inimaginables.


La source de cet article provient d'une vidéo Youtube de Rian Doris. Je vous conseille de la regarder pour une explication plus détaillée. Attention, vidéo en anglais 😉.

Lien de la vidéo ici

Merci d'avoir lu cet article, n'hésitez pas à laisser un commentaire 😊.

Luc Gireaud Freelance

Luc Gireaud

Développeur web et mobile

Je développe des applications web et mobiles 100% sur-mesure pour les entreprises et entrepreneurs.

Copier le lien

Restons en contact

Vous recevrez par email les dernières sorties.

BLOG GIREAUD

Développeur web et mobile en
apprentissage permanent.

Luc Gireaud 2023 ©